Page précédente Page suivante


Jeudi 15 Mai, Amandine tousse toujours (mais ça va mieux) et le ciel est encore gris (mais ça va mieux... aussi !). Nos visites de la journée sont sur la colline de Petřín, avec, au menu : le funiculaire, le jardin des roses, la tour Eiffel (ou pas), le monastère, le musée des miniatures et... le monastère (encore).
Nous prenons le tram 12 jusqu'à l'arrêt Malostranská. En attendant le prochain tram, nous allons voir la stèle commémorative des résistants et soldats morts durant la seconde guerre mondiale (de 1938 à 1945).
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville panoramique pano panorama stèle commémorative seconde guerre mondiale WWII world war II Malostranská
Nous voulions prendre le tram 22, mais à l'arrêt suivant (Chotkovy Sady), nous sortons et attendons un autre tram en sens inverse (de nouveau un tram 22, mais dans l'autre sens).
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville chotkovy sady tram stop arrêt
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville chotkovy sady maison house

Pourquoi avoir fait demi-tour ? Simplement parceque nous avions la possibilité de prendre le funiculaire de Petřín avec nos billets de transports publiques. Direction donc le funiculaire à l'arrêt Újezd. Dans le parc, une sculpture de serpents nous accueil, ainsi qu'une rangée de pensées (les fleurs, pas ce que nous avons dans la tête).
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville funiculaire Petřín parc park train újezd art sculpture serpents snakes
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville funiculaire Petřín train újezd fleurs flowers pensée think parc park

En me retournant, je vois un resto en bas sur la route avec une décoration toute particulière.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville funiculaire Petřín parc park train újezd art resto restaurant déco décoration

Un plan du parc complet de Petřín est disponible sur un grand panneau (avec les diverses interdictions et tolérances dans le parc... certains pictogrammes sont assez drôles (comme celui qui nous interdit de faire du ski dans le parc, de peindre les feuilles d'arbre à la bombe ou encore de faire peur aux oiseaux).
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville pictogrammes plan map parc park Petřín

Enfin, nous prenons le funiculaire (blindé de monde). La ligne compte 3 arrêts (Újezd, Nebozízek, Petřín) et mesure 510m de long pour 130m de dénivelé. Construite en 1891, la ligne mesurait à l'origine 383m de long et un écartement de 1'000mm. Reconstruite en 1932, la ligne a ses caractéristiques actuelles avec un écartement de 1'435mm.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín funiculaire train cabine

Arrivée à la gare du haut, nous voici en haut du parc de Petřín (Petřínské sady) : 327m d'altitude, 130m de haut depuis la rive gauche de la Vltava.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín funiculaire train Petřínské sady

Nous commencons par aller vers le Jardin des Roses sous un ciel très gris. Tandis qu'une cohorte de jeunes enfants nous dépasse pour une sortie scolaire. Sur le trajet, nous passons devant l'Observatoire de Štefánik (Štefánikova hvězdárna). Ce dernier est ouvert au public afin de lui faire découvrir le ciel (principalement notre système solaire) à travers les 3 instruments présents sur le site (principalement deux : le grand télescope à doubleur réfraction de Zeiss sous le dôme principal et le télescope Maksutov-Cassegrain de 370mm de diamètre. Le 3ème est un télescope Newton de 400mm de diamètre de Meade.) mais aussi grâce aux panneaux et informations diverses.
Construit en 1928 en l'honneur de Milan Rastislav Štefánik (1880 - 1919), politicien, diplomate et astronome slovène, il fût même général d'armée en France durant la première guerre mondiale, une statue de cet homme, en tenue de vol, garde l'entrée de l'observatoire.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín observatoire astronomique Štefánik observatory Štefánikova hvězdárna Petřínské sady
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín observatoire astronomique Štefánik observatory Štefánikova hvězdárna statue art Milan Rastislav Petřínské sady

Tandis que les enfants vont visiter le petit jardin des plantes aromathiques, la pluie commence à tomber doucement. Pour notre part, nous restons en hauteur et allons voir le Jardin des Roses... qui n'en a principalement que le nom, aucune rose n'est ouverte à part une petite de couleur rose qui nous offre un bouton semi-ouvert.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín jardin des roses garden plantes aromathiques cuisine Petřínské sady
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín jardin des roses garden Petřínské sady
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín jardin des roses garden portrait amande amandine chérie love amour Petřínské sady

Nous nous mettons un moment à l'abri de la pluie sous un arbre.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín arbre tree pluie rain Petřínské sady

Heureusement pour nous, la pluie ne reste pas longtemps et nous reprenons notre chemin en sens inverse en direction de la tour de Petřín. Entre nous et la tour se trouve un petit parc avec des bancs entourant un des côté ainsi que la cathédrale Sainte-Lawrence.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady cathédrale Sainte Lawrence
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady cathédrale Sainte Lawrence

Le temps continue de jouer avec nous, de temps en temps, il nous lâche quelques gouttes pour nous humidifier. Nous décidons que dès que la pluie s'arrêtera, nous irons manger. Nous traversons une autre partie du parc et arrivons juste devant les rempart de la tour de Petřín où une petite aire de jeux pour les enfants nous offrent ce qu'il faut.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady tour arbre tree
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady tour arbre tree place meal manger repas

Après un repas de pain et de vache qui rit (décidemment... nous en aurons mangés une sacrée quantité à Prague !) sous quelques gouttes de pluie, nous allons ensuite voir cette fameuse tour de Petřín (Petřínská rozhledna). Inspirée de la tour Eiffel, la tour de Petřín a été construite en 1891 pour l'exposition universelle de Prague (même chose que pour la tour eiffel, construite pour l'exposition universelle, à Paris cette fois, et en 1889).
Haute de 60m, la tour est construite en treillis d'acier et domine la ville de Prague du haut de la colline de Petřín.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín panoramique pano panorama Petřínské sady tour Petřínská rozhledna tower

reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady tour acier steel eiffel mur wall rempart
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady tour acier steel eiffel construction architecture
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady tour acier steel eiffel construction architecture
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady tour acier steel eiffel construction architecture

Direction ensuite le haut de la tour, seul car Amandine ne se sent pas trop de faire les 299 marches dans le vent et la pluie. Les escaliers sont en double-hélice, ainsi, il n'y a pas de problèmes de croisement entre ceux qui montent et ceux qui descendent car les escaliers ne sont vraiment pas très larges. Monter en haut de la tour par un temps comme aujourd'hui, ça relève de l'aventure. Je dois accrocher mon chapeau avec une sangle pour ne pas qu'il s'envole à cause du fort vent. La pluie étant elle aussi de la partie, en y ajoutant le vent, le matériel photo n'aime pas trop ça mais tien le choc et me permet de rapporter de magnifiques vues de Prague malgré le temps exécrable.
- Le Mur des Affamés (Hladová zeď) a été construit de 1360 à 1362 afin de renforcer la protection du château de Prague et de Malá Strana. Selon la légende, le mur a été commandé par le roi Charles IV pour que les pauvres de la ville aient un travail et leurs éviter ainsi la famine qui sévit en 1361. La légende dit aussi que le roi Charles IV lui-même aidait à la construction du mur quelques heures par jour car il aimait son peuple. Aujourd'hui le nom du mur (Hladová zeď) est devenu un euphémisme en tchèque pour les construction publiques inutiles.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady mur des affamés rempart wall affamés Hladová zeď
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady mur des affamés rempart wall affamés Hladová zeď

- La cathédrale Sainte-Lawrence, vue de haut cette fois-ci.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady cathédrale Sainte Lawrence
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady cathédrale Sainte Lawrence
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady cathédrale Sainte Lawrence

- L'entrée du château de Prague avec la première place (pleine de monde, même par temps de pluie en milieux de semaine).
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady château Pražský hrad cours courtyard

reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín panoramique pano panorama Petřínské sady château Pražský hrad cours courtyard
- Le petit parc devant la cathédrale Sainte-Lawrence avec ses bancs en demi-cercle.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady banc benche

- L'Église Saint-Nicolas de Malá Strana (Kostel Svatého Mikuláše) où se font les concerts.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady Église Saint Nicolas de Malá Strana Kostol svätého Mikuláša

Au loin, nous pouvons voir la tour de transmission de Žižkov (Žižkovská televizní věž), aussi appellée ''Tour de télévision de Prague''. Construite en 1992, elle mesure 216m de hauteur et elle fût au centre de plusieurs controverses. À cause de la dégradation du paysage à côté d'un cimetière ou encore à cause des culptures de bébé géants noirs grimpants sur la tour, par l'artiste David Černý en 2000. En les enlevant en 2001 à la fin de son ''exposition'', les habitants du quartiers ont suffisemment râlés pour que les sculptures soient remises en place définitivement fin 2001. La tour est tellement controversée que la CNN l'a même nommée 2ème bâtiment le plus laid au monde (après le centre commercial Birmingham Bullring en Angleterre).
Des rumeurs ont aussi couru, durant l'ère communiste, accusant la tour de brouiller les transmissions de Radio Free Europe, une radio créée en 1950 à Munich et financée par les USA. Les habitants des pays rattachés au Bloc de l'Est étaient la ''cible'' de la radio afin qu'ils aient accès à des informations normalement indisponible (censurés) pour combattre le communisme.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady tour de transmission de Žižkov télévision Žižkovská televizní věž radio free europe bébé baby David Černý

Le haut de la Tour de Petřín offre de magnifiques vues générales sur la ville. Entre le château de Prague, les différents ponts sur la Vltava, la vieille ville (Staré Město). Les vitres de la plateforme étant très peu propres, je profite de ma redescente pour faire un panoramique à 360° des hauteurs de la tour.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady tour Petřínská rozhledna tower architecture château Pražský hrad
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady tour Petřínská rozhledna tower architecture pont vltava most bridge
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady tour Petřínská rozhledna tower architecture pont vltava most bridge


reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín panoramique pano panorama Petřínské sady tour Petřínská rozhledna tower architecture château Pražský hrad pont vltava most bridge
Nous profitons de la boutique-souvenirs de la tour pour prendre une pièce commémorative chacun ainsi que quelques cartes-postales pour moi. Ensuite, une petite pause et nous nous remettons en route pour le monastère de Strahov (Strahovský klášter). Un moment dans les bois avec une belle descente d'escaliers :
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady escaliers stairs

Sur la route en bas du monastère, la vue est magnifique aussi, bien que moins haute qu'en haut de la Tour de Petřín.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady château Pražský hrad

reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín panoramique pano panorama Petřínské sady château Pražský hrad
Fondé en 1140 par Vladislav II (1110 – 1174, roi de Bohême) et l'ordre des Prémontrés, le monastère de Strahov (Strahovský klášter) est situé entre le château et la colline de Petřín. L'église du monastère abrite les restes de Saint Norbert (Norbert de Xanten, né en 1080 et mort en 1134, sa devise était ''Wenig schreiben aber viel (zu) tun'' (écrire avec parcimonie, mais accomplir sans réserve)). La bibliothèque du monastère existe depuis plus de huit siècles et reste la plus importante bibliothèque de Bohême. Les fresques du plafond ont été réalisées par Franz Maulbertsch et retracent la lutte de l'humanité pour la connaissance. Nous n'iront malheureusement pas la voir car lorsque nous sommes arrivés, la bibliothèque était fermée. Pour entrer dans le monastère, il y a plusieurs passages, certains bien cachés, d'autres plus voyantes.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter

Dans une petite cours, nous voyons une statue de lion en bronze. Le lion est l'animal-symbole de Prague mais cette statue est un peu particulière, elle n'a plus sa queue (elle a apparement été arrachée).
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady lion symbole monastère de Strahov Strahovský klášter

La cours principale du monastère est intéressante grâce aux différentes façades et architectures. Avec, en bonus un symbole des Illuminatis.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter grillages
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter or gold symbole illuminatis société secrète

L'église abbatiale de l’Assomption de la Vierge (Nanebevzetí Panny Marie Na Strahově) (située dans le monastère) est l'une des plus vieilles d'Europe et était à l'origine une basilique romane. C'est dans cette église que sont enterrés les restes de Saint-Norbert. L'église est surmontée d'une statue de mouton (le Saint-Moutmoute) auréolé d'or.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter église abbatiale de l’Assomption de la Vierge Nanebevzetí Panny Marie Na Strahově
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter église abbatiale de l’Assomption de la Vierge Nanebevzetí Panny Marie Na Strahově

Une chose importante du monastère qu'il faut faire, c'est (outre la visite de la bibliothèque), la brasserie du monastère de Strahov (Klášterní pivovar Strahov). Ils servent d'excellentes bières (blanches, blondes, brunes, noires, IPA (une bière d'Inde) et une bière spécialement légère des USA) et font aussi restaurant. Pour le moment, nous profitons simplement de leurs bières : une blonde pour moi et une noire pour ma chérie. Dans les deux cas, la bière a beaucoup de goûts et d'arômes sans être trop amère. Un vrai régal !
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter brasserie pivovar pivo bière beer
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter brasserie pivovar pivo bière beer

Après cette pause bienheureuse (quoique venteuse et un peu fraîche), nous allons visiter le musée des miniatures (Muzeum miniatur). Dans ce musée sont exposées des oeuvres de l'artiste Anatolij Koněnko (1954 - ), il détient le record du plus petit livre au monde (ce dernier est d'ailleurs en photo), il mesure 0.9mm x 0.9mm et compte 29 pages dont 3 en couleur racontant l'histoire du Caméléon de Chekhov.
Pour commencer des animaux sur un cheveu :
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter Anatolij Koněnko musée miniature muzeum
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter Anatolij Koněnko musée miniature muzeum

Plusieurs photos de ce musée seront de qualités moyennes car les photos auront été prises à travers le microscope. Les 2 photos suivantes montrent le fameux livre le plus petit du monde.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter Anatolij Koněnko musée miniature muzeum livre book plus petit du monde world
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter Anatolij Koněnko musée miniature muzeum livre book plus petit du monde world

Un petit train sur un cheveux (c'est vraiment minuscule !)
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter Anatolij Koněnko musée miniature muzeum
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter Anatolij Koněnko musée miniature muzeum

Une caravane de dromadulaires (cet animal n'existe pas, un peu comme le dahu !) ce sont bien évidemment des chameaux (car 2 bosses).
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter Anatolij Koněnko musée miniature muzeum chameaux camel dromadaire 2 bosses dromadulaire

Un minuscule tableau, plus petit qu'un timbre-poste :
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter Anatolij Koněnko musée miniature muzeum tableau painting portrait
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter Anatolij Koněnko musée miniature muzeum tableau painting portrait

Ensuite, une des premières réalisations de l'artiste : une paire de ciseaux, un cadenas et une clé réalisés sur les pattes d'une puce. Je dois dire que c'est très impressionnant, même après avoir vu tout le reste.
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter Anatolij Koněnko musée miniature muzeum puce ciseaux cadenas clé key

Le musée n'est pas très grand, mais est très intéressant. Nous y avons passés un peu plus d'une demi-heure à regarder, l'oeil collé aux microscopes, les créations miniatures de Anatolij Koněnko.

Après ça, nous décidons de rentrer tranquillement à l'auberge. À l'arrêt de tram (Pohořelec), il y a une statue de Tycho Brahe (1546 - 1601) et Johannes Kepler (1571 - 1630) (deux astronomes connus).
reportage 2014 république tchèque tchéquie czech prague praha cz ville parc park Petřín Petřínské sady monastère de Strahov Strahovský klášter Pohořelec johannes kepler tycho brahe astronomes science tram tramway statue art

Nous prenons le tram et changeons à Malostranská où nous reprenons le 12 et arrivons enfin à l'auberge. Un repas tranquille devant un film (encooore) et je profite que la douche soit utilisée pour préparer le planning de demain.

Page précédente Page suivante

Valid XHTML 1.1